Comment restaurer des portes ?

Sciluxcredit » Travaux » Comment restaurer des portes ?
Comment restaurer des portes ?

La restauration des portes est à la fois écologique et économique. Il s’agit d’une opération gratifiante et qui donne une satisfaction personnelle une fois le travail terminé. Pour restaurer des portes, nous vous donnons tous les conseils.

Restaurer des portes : examiner leur état

Source image : Pixabay

Une porte est l’entrée principale d’une maison. Elle est aussi sujette aux tentatives d’effractions mais à d’autres agressions extérieures comme :

A voir aussi : Quels sont les différents travaux de rénovation ?

  • L’humidité.
  • Le coup de soleil.

Avec le temps, une porte peut perdre sa valeur et perdre son pouvoir protecteur. Raison de plus pour la remettre à neuf.

Mais avant de restaurer les portes, il est indispensable d’examiner leur état actuel. Lorsque les portes sont exposées au soleil, elles peuvent subir :

A lire également : Quand changer la toiture d'une maison ?

  • Une distorsion.
  • Un craquelage.
  • Une décoloration de la peinture.

Outre cela, il est important d’examiner leur état général, leur peinture et leur défaut. Plus les imperfections sont importantes plus, le travail sera d’autant plus complexe. Mais dans la plupart du temps, il vaut toujours mieux de remplacer les portes plutôt que de les restaurer.

Restaurer des portes : faire un décapage et ponçage

Pour restaurer des portes, il faut procéder à deux opérations :

  • Le décapage.
  • Le ponçage.

Pour ce fait, il faut alors :

  • Enlever la porte en la retirant des gonds.
  • Enlever l’ancien vernis en utilisant un grattoir de traction.
  • Éviter de trop appuyer sur le racloir de traction.
  • Utiliser un solvant décapant pour retirer la peinture restante de la porte.
  • Une fois le reste de la peinture retirée, on commence l’opération de ponçage.
  • Utiliser un papier abrasif pour les imperfections plus graves.

Restaurer des portes : poser des vernis

Pour rénover une porte ancienne surtout en bois, il faut simplement trouver un vernis qui lui correspond. Une fois le ponçage terminé, on applique le vernis qui correspond au bois. Il ne reste plus qu’à :

  • Combler les écarts.
  • Masquer les fissures.
  • Utiliser une cire à bois ou un mastic pour traiter les imperfections.

Restaurer des portes : réaliser un coup de peinture

Pour restaurer des portes, on peut aussi utiliser la peinture. L’idée est de redonner vie à une vieille porte. Il faut alors choisir la bonne peinture pour sa porte une fois le ponçage terminé.

Pour cette opération, voici les conseils :

  • On doit peindre sur une surface lisse.
  • Partir d’un côté pour peindre la porte.
  • Il faut étaler le vernis coloré sur la porte à l’aide d’un pinceau.
  • On essuie l’excédent à l’aide d’un vieux chiffon.

Si on utilise le pinceau pour la peinture, il faut donner des coups égaux et on évite les gouttes. On évitera également l’application d’une couche trop épaisse. Si tel est le cas :

  • Le temps de séchage sera plus long.
  • Le rendu sera disgracieux.

Lorsque la première couche de peinture est achevée, il faut accorder un temps de séchage d’une nuit avant l’application de la deuxième couche.

Pour le choix de la couleur, il faut s’en tenir au code de l’urbanisme s’il s’agit des portes extérieures. En revanche, on peut tout s’en permettre s’il s’agit des portes intérieures.

Restaurer des portes : ne pas négliger la finition

Une fois la peinture ou la pose de vernis terminée, on termine avec la finition. Pour cette opération, on va simplement rendre la porte beaucoup plus étanche. Cette étape permet de :

  • Garder le vernis frais et lumineux.
  • Protéger le bois contre les aléas climatiques.

Il existe certainement différents types de produits d’étanchéité à destination des portes mais le plus courant est le vernis de polyuréthane. Il faut appliquer ce produis sur les deux côtés.

Et si les portes sont dans un très mauvais état, il est conseillé de les remplacer en commandant du sur-mesure auprès d’un artisan professionnel.

Source image à la une : Pixabay

fdgfgfdg dgsd